On ne le dira jamais assez :

l’immunité commence dans nos intestins  !

D’ailleurs, de nombreuses maladies auto immun, respiratoires, voire cardio vasculaires, trouvent leurs racines dans un intestin défaillant. Ils doivent donc être nickel pour assurer leur rôle d’assimilation, de tri, et participer à une santé de plomb.

 

Quels sont les ennemis de vos intestins ?

– les antibiotiques qui détruisent bonnes et mauvaises bactéries
– les médicaments anti inflammatoires non stéroidiens type ibuproféne qui empêchent – le renouvellement normal des muqueuses digestives.
– les pesticides, les produits chimiques.

Les aliments qui contiennent peu ou pas de fibres et consommés en excès (aliments – raffinés : riz blanc, pain blanc, etc.)
– le sucre = fermentation, créer de la colle, (fermentation excessive)
– les protéines en excès
– les produits acidifiants

les carences en enzymes, vitamines, oligo éléments, minéraux, fibres (= nourriture de – la flore)

les aliments qui endommagent directement les entérocytes et augmentent la

perméabilité intestinale : les céréales contenant du gluten, les produits laitiers pro – inflammatoires, les pommes de terre,, les fritures, les épices fortes.

les mauvaises associations alimentaires : protéine+amidons, amidon +acide – la présence de bactéries pathogènes ex : clostridium, candida albican…
– Le déficit en vitamine D ou zinc ou vit B (qui sont les carburants des cellules)

– le stress (le microbiote perd en diversité sous l’action des hormones du stress et la perméabilité intestinale augmente. )
– le lait maternisé en début de vie
– le sport intensif : du à manque d’oxygénation sanguine dans les intestins

Quels sont les bénéfices ?

Maintenir une activité intestinale optimum et une gage de bonne santé, et de bien vieillir. Cela ne veut pas dire que toutes ces maladies ont une origine intestinale mais qu’elles sont fortement influencées par l’état de santé intestinal.

Comment prendre soin de ses intestins ?

En premier lieu par son alimentation : que ton aliment soit ton premier médicament.

Profiter de la saison froide pour accorder une belle place aux :

=> légumes lactofermentés, mais frais et pas pasteurisés. Vous en trouverez en magasin bio, mais c’est aussi très facile à faire. Penser tout particulièrement au produit de saison comme la choucroute crue, le radis noir, la carotte.

=> le miso : est un aliment traditionnel d’Asie qui se présente sous la forme d’une pâte au goût très prononcé et très salé. Il est obtenu à partir de haricots de soja, de sel de mer et, selon la fabrication, d’orge et de riz. Il favorise la régénération de la flore intestinale. On l’utiliser comme une moutarde, ou dans la soupe Miso.

=>les yaourts riches en pro biotiques naturels comme les Kphilus ou bien le kéfir de yaourt, attention : c’est à manger en dehors des repas.

=> Les boissons comme le kéfir, la kombucha contiennent des bactéries naturelles qui vont enrichir votre flore. Boire un verre par jour isolé des repas.

=> Limiter les aliments inflammatoires de l’intestin : les produits laitiers, le gluten, les produits transformés.

=>Manger plus de fibres solubles ( fruits entiers et des céréales non raffinées, mais pas que : artichauts, les chicorées, l’ail, les poireaux, oignons, salsifis, bananes….. Mais aussi le psyllium, le son d’avoine, l’agar-agar, les graines de chia et les graines de lin qui en sont particulièrement riches).On sait néanmoins que les microbiotes les plus riches et les plus stables s’observent chez ceux qui consomment une grande diversité d’aliments riches en fibres. La diversité de la population des bactéries semble être la clé de voûte de la santé.

=>Manger lentement, en mastiquant bien.
=>Faire des tisanes (fenouil ,thym, pissenlit, lapacho, guimauve).

=> Lutter contre la constipation pour éviter la stagnation de toxines, la fermentation.

Quand prendre des pro biotiques sous forme de compléments alimentaires ?
Si il y a eu prise d’antibiotique, si il y a une infection intestinale , si on part en voyage à l’étranger, si il y a une mycose à candida, si il y a prise de médicament au long court. Ces compléments contiennent des pro biotiques ultra concentrés en nombre de bactéries, avec des souches spécifiques selon la problématique (nflammation aigue, chronique, intolérance alimentaire, voyage, candidose). C’est une flore de passage qui va réensemencer votre flore intestinale. Pensez aussi que refaire une flore cela ne se fait pas en 1 mois !

Une immunité sans faille : des intestins au top !
Étiqueté avec :                
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial