Avez vous déjà ressenti que votre corps et votre tête ne voulaient pas la même chose ?

Votre tête vous dit, décide, vous dirige, c’est le capitaine du bateau, qui dirige le gouvernail du navire pour être la personne que vous idéalisez, pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés. Oui c’est être forte (enfin une manière d’être forte), que d’être dans ce modèle là !

Mais, votre corps lui, peut ne pas vouloir la même chose. Il a des besoins propres, uniques qui ne sont pas toujours alignés avec les désirs de votre mental.

Alors ce n’est pas simple, mais est ce que l’on a vraiment le choix ?

Et bien, on pense que l »on n’a pas le choix, tant que le corps ne parle pas suffisamment fort. Et moins vous écouterez les signes que votre corps, vous envoient et plus il parlera fort.

Alors , accepter. En tant que femmes nous ne sommes pas linéaires, mais bien fluctuantes. il y a des périodes ou l’on rayonne au monde et d’autres ou l’on a envie d’aller dans notre grotte.

Votre corps vous montre qu’il faut l’écouter pour entendre ses vrais besoins

  • manger ce qui est ok pour lui et être à l’écoute des émotions, ressentis qui suivent
  • manger quand lui est d’accord avec cela, sinon sauter le repas
  • se reposer quand il le plébiscite. Cela ne sert à rien de courir 3 fois par semaine si votre corps n’avance plus .
  • accepter son propre rythme : faire du 50 à l’heure, quand votre mental lui voudrait du 100.

Sans compter que cela joue fortement sur votre vitalité. C’est les montagnes russes. Des moments super que l »on aimerait garder tout le temps. Des baisse de jus, en retour! C’est usant ! Cela sollicite fortement notre système nerveux qui tant bien que mal essaie de s’adapter. Bilan : la fatigue est au rendez vous.

Quelques astuces indispensables :

  • Alors, connecter vous à la nature, marcher pieds nus , roulez vous dans l’herbe.
  • Définissez vos priorités, vos besoins impérieux, que les vôtres !
  • Ecrire vos ressentis, physiques et émotionnels pour mieux connaitre le langage de votre corps.

Une cliente me disait : j’étais perdue, j’ai écouté , j’ai accepté, j’ai retrouvé des parties de mon corps. Cela m’apporte un réel équilibre. Maintenant que j’ai gouté à cela, je ne veux plus être dans un état émotionnel trop fort, laisser monter trop la pression.

Le langage de votre corps
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial