VOTRE JUNGLE INTERIEURE

100 000 milliards de bactéries qui vivent dans notre ventre, c’est une vraie jungle. Oui, mais de nos jours cette jungle se transforme en clairière parsemée, En quatre générations, nous avons perdu 50 % de quantité de bactéries. Quel impact cela a t il sur le fonctionnement du corps et sur le développement de maladies ?

QUANS LA JUNGLE EST ATTAQUEEE

On observe que les personnes qui ont un microbiote riche c’est à dire avec de nombreuses variétés de bactéries, sont moins malades. Aujourd’hui 1 personne sur 4 a perdu 50 % de richesse en bactéries.Que l’on soit clair, si on perd l’équilibre de notre jungle intérieur, on a du mal à retrouver un état de santé normal.

LE MODE DE VIE CHANGE TOUT !

Cette problématique qui atteint notre terre intérieure, ressemble à la fonte de la banquise , c’est aussi grave !

LES ANTIBIOTIQUES NUISENT AU MICROBIOTE

Leur consommation n’a cessé de progresser depuis 60 ans, provoquant une déforestation massive de notre microbiote.
L’exposition aux antibiotiques surtout chez le bébé avant l’âge de six mois risque de développer plus tard une prise de poids , l’inflammation du colon ou bien de l’asthme. Les antibiotiques pris quelques semaines avant un traitement contre le cancer, diminue la réception au traitement.

LE PREMIER ENSEMENCEMENT A LA NAISSANCE , primordial ! Ajoutons que la césarienne, ne permet pas au bébé de faire naturellement sa première immunité par son passage dans le vagin ou il va boire le microbiote de sa mère et ainsi constituer son microbiote et de fait son premier stade d’immunité. Certains pays européen réalisent jusqu’à 80% de césarienne, quel désastre. Cet ensemencement naturel avec toutes les bactéries, à un impact important sur le microbiote définitif du bébé, et cela ne se compense pas.

L ALIMENTATION JOUE UN ROLE DETERMINANT

Pour bien nourrir vos intestins il faut leur donner des fibres, c’est fondamental, qui vont fabriquer des acides gras anti-inflammatoire. Manger des légumes et des fruits permettent de fournir ces fibres. Le drame est donc l’alimentation moderne (pizza, mac do, kebab…..) que nos jeunes affectionnent. Un régime riche en fibres pendant 6 semaines, permet de faire évoluer positivement son microbiote. Manger des légumes lactofermentés, de la levure de bière permettent de nourrir vos bactéries.

LES ADDITIFS : NUISIBLES !

les additifs alimentaires les plus utilisés dans les aliments transformés comme les glaces, les soupes, les barres chocolatées modifient notre microbiote indéniablement.  La barrière intestinale est atteinte, ils se stockent dans le mucus qui logent ces additifs, engendrant dans le temps: des maladies intestinales, du diabètes, des dépressions .
Cette paire de ne pas comprendre le développement . Les personnes obèses ont un microbiote  de plus en plus réduit.

QUELLE SOLUTIONS

SOLUTIONS D AVENIR La transplantation de microbiote par les selles, se pratique déjà aux Etats Unis, pour les personnes qui ont une bactérie bien particulière, mais avec un taux de réussite de 90% et un mieux être rétablit en 24h. Cela nourrit de grand espoir pour l’avenir pour de nombreuses maladies chroniques intestinales et chroniques. Tout est dit dans ce reportage bien fait. Je ne saurai que vous recommander de regarder ce reportage ci dessous, riche d’enseignement et très accessible.

SOLUTIONS D AUJOURD HUI désinfecter son intestin est un préalable bienfaiteur pour de nombreuses personnes, et ensuite ré ensemencer votre microbiote en choisissant les souches adaptées à votre problématique et refaire la muqueuse intestinale, c’est fondamental.

Si vous avez aimé, partagez
microbiote et maladies chroniques
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial