Il y a des gens qui sont toujours malades et d’autres qui ne le sont jamais ! La différence : c’est le terrain ! Et oui sur un terrain sain, celui-ci n’est pas très favorable au développement des virus, et microbes, pourquoi ? car ils adorent les environnement farcis de toxines. Quand les poubelles sont pleines, le corps bataillent pour éliminer ces déchets par les poumons, le nez, la gorge, les intestins..

  • LES CLES : un corps tout propre libéré des toxines et un système immunitaire de warrior !

1/ Au quotidien : Se nettoyer le nez et les sinus régulièrement
Bannir les rhumes, les laryngites, sinusite.. de l’hiver, on passe par la case : nettoyage du nez à la lotta ( un petit arrosoir adapté, qu’on remplira d’eau tiède et légèrement salée). Pour la techniques, voilà : Se pencher en avant et tourner la tête sur le côté gauche, respirer par la bouche et verser l’eau dans la narine droite, pour la faire ressortir par la narine gauche : l’eau coule par elle-même, en emportant avec elle les impuretés et les mucosités du nez. Puis faire la même chose de l’autre côté. Et, surtout bien se sécher le nez. Alors pour les pressés, à défaut de lotta, pensez sterimar ou équivalent !

2/ Aérez au quotidien vos pièces principales: chambre, salon, pendant 10 mn, pour évacuer les microbes et purifier naturellement l’air, pas besoin des bombes aux 40 huiles essentielles….

3/ Avoir une activité physique régulière qui va permettre au corps, d’activer le sang, d’évacuer les mucosités par le nez et la bouche par la respiration, alors ou il faut ce que cela soit un peu tonique et en plein air, alors oui à la marche rapide, à la course…

4/ Ca se joue aussi dans l’assiette ! Manger chaud et prenez soin de votre rate !
Pour éviter l’humidité intérieur, qui favorise les mucosités, pas de boisson froides, mais continuez à boire de l’eau, mais tempérée voire tiède pour les tempéraments nerveux, éviter les crudités et cuire les aliments, quitte à être décrudit (mi cuit et mi croquant). Le corps absorbe mieux le chaud, le foie adore et la digestion est plus facile, bref moins de boulot ! pour en savoir plus sur la rate

5/ Limiter les produits laitiers, ils favorisent les mucosités. Alors 1 produit laitier tous les 4 jours, de préférence chévre ou brebis ou bien passer sur les substituts végétaux, un yaourt de coco par exemple

6/ vive les épices
Les épices sont échauffantes et assèchent l’humidité intérieure , alors faites une belle place à la cannelle, la cardamome, au gingembre (confit c’est un délice, mais plus sobrement en rondelle dans une tisane c’est bien aussi !), il va stimuler votre système immunitaire.

8/ Une fois par semaine pratiquer la monodiète, de saison : pommes, quinoa ou banane. C’est une manière de mettre votre corps au repos digestif et pendant ce temps, il va aller régénérer des tissus, réparer, éliminer…. pour en savoir plus sur la monodiéte

7/ Drainer votre foie, c’est une mesure de prévention idéale avec des complexes comprenant artichaut, radis noir, chardon marie, romarin, pendant 21 jours. pour en savoir plus sur le foie

9/ Soutenez votre immunité , si vous êtes malade tous les hivers, ou comme les institutrices entourées de ‘microbeux’, l’échinacéa est reine et va vous éviter d’enchainer les rhumes à répétition.

10/ faites une cure de probiotique , car l’immunité se fait dans l’intestin, un cure avant les fêtes ou juste après, pour éviter le rhume et la gastro après le coup de fatigue des fêtes et les extra festifs.

Si vous avez aimé, partagez
10 réflexes pour éviter les infections hivernales
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial