• Une épreuve, un examen, un concours, bref, c’est une vraie source de stress négatif, qui peut totalement déstabiliser. Il est indispensable d’avoir une bonne résistance physique et mentale, pour mieux faire face à ce stress et en subir moins les conséquences.

  • les problématiques sont très souvent en lien avec : la baisse de vitalité, les perturbations du mental, un sommeil perturbé. Elles sont interdépendantes .

LES FACTEURS SUR LESQUELS AGIR :

L’ALIMENTATION : a ne pas sous estimer car les aliments représentent une source de « vitalité » importante.

Tout d’abord, alléger la digestion en évitant les mauvaises associations alimentaires, du type : protéine+ féculent ou acides+amidon (exemple: tomate + pomme de terre).

Ensuite, privilégier les aliments suivants : le bon gras, car il va permettre à l’information de mieux circuler au niveau mental et favoriser les nouveaux apprentissages, la mémoire, donc on mange 2 fois par semaine : Poissons gras type saumon, maquereaux, sardines et les bonnes huiles végétales de qualité type colza/olive. A défaut, prendre des omega 3 (riche en EPA), en gélule .

On fonce sur l’oeuf coque (le matin surtout, apport de tyrosine précurseur de dopamine, améliore l’attention, jaune d’œuf apporte aussi vit B1 importante dans l’influx nerveux).

Et bien sur une belle proportion de Fruits et légumes : plutôt frais, légumes en jus si plus facile (apport d’enzymes digestives, minéraux vitamines)

Il faudra limiter les sucres rapides (pics de glycémie avec effet « coup de pompe », acidifiants) ; les excitants (le café épuise les réserves nerveuses, acidifiant, anxiogène) ; tous les produits industriels (apports de produits chimiques toxiques, perturbateurs du métabolisme et du système nerveux, excitateurs), bref ce que vos ados adorent !!!!!!

Prévoir des encas qui leur apportent de bons nutriments comme : les oléagineux ( amandes noix, noisettes) entourés de bon chocolat, cela reste gourmand mais sain, ou bien des barres de céréales de qualité, des mélanges de fruits secs, bref du bon !

Alors parlons SOMMEIL maintenant : Respecter ses rythmes de récupération par le sommeil s’avère est primordial. Arrêt de l’utilisation des écrans le soir (inhibition de la libération de mélatonine). Pas d’exercice physique le soir , mais par contre dans la journée, faire une sortie marche, footing à l’extérieur. Favoriser la détente (bain ou douche chaude en journée mais pas le soir, utilisation d’huiles essentielles en diffusion comme la lavande, l’orange douce ou l’ylang ylang. Pratiquer une courte Méditation, avant de dormir, voir sur internet les méditations de Christophe André (10 mn), offre un réel bien être.

Pour soutenir l’organisme, s’il n’y a une seule chose à mettre en place, c’est d’apporter du MAGNESIUM, car le mental puise dans ses réserves et le magnesium est vraiment indispensable pour détendre les connections neuronales, limiter les stress, rétablir les équilibres.
Ensuite, penser STABILIUM, c’est une arme d’une grande force qui permet de réduire la fatigue, de soutenir les fonctions psychologiques normales comme la mémoire, la concentration et les facultés de raisonnement. C’est de la laitance de poissons, c’est pas fun, mais cela fait un travail merveilleux.

Pour un mental embrouillé, les pensées qui tournent en boucle : du style, je n’y arriverai pas , ou le gros stress qui bloque tout, ou la peur qui tétanise, penser aux FLEURS DE BACH, elles font des miracles: white chesnut pour le petit vélo dans la tête, mimulus pour les peurs précises ou bien Rescue: la boue de secours en cas de gros stress.

Si vous avez aimé, partagez
Mes 5 clés pour réussir ses examens

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial