Le jeune, oui beaucoup de monde en a entendu parlé voire même pour un certain nombre pratiqué et puis il y a : le jeune intermittent.  Alors, c’est un peu plus nouveau chez nous, et comme toute les choses nouvelles: on se dit :  effet de mode ou pas ? Et bien pour le savoir, je l’ai testé et voilà ce que j’en retire. Tout d’abord: comment ça marche ?  les repas doivent être pris sur une frange de 8 heures, et les 16 heures restantes (y compris la nuit) on ne mange pas !

  • Premier avantage : j’ai trouvé cela  simple à mettre en oeuvre, vous verrez, il suffit par exemple de finir son diner à 20h, et de ne manger que le lendemain à 12h (moi c’est ce que j’ai choisi car le matin globalement j’ai pas faim, enfin mon corps n’a pas faim, mon esprit peut m’inventer des faim subliminales!!), ou bien de finir de prendre son déjeuner  à 14h  et de ne manger qu’à 6h le lendemain matin. Alors oui, on saute un repas, mais avons nous besoin de manger 3/4 fois par jour. Rappelez vous la dernière fois que vous êtes passé à table, aviez vous vraiment faim ???
  • Deuxième avantage : ce jeune va permettre une perte de poids efficace en mobilisant plus les graisses et non les muscles, alors pour les femmes en pré ménopause comme moi, c’est bien de venir chatouiller cette masse graisseuse qui enveloppe le ventre !
  • Troisième avantage : Le jeûne intermittent va de paire avec une augmentation des hormones qui mobilisation les graisses (hormone de croissance qui favorise la masse msuculaire) et une augmentation du métabolisme de base (ce qui est brulé au repos), le niveau d’insuline baisse. 
  • Quatrième avantage :  pendant cette période de jeune, le corps met toute son énergie à des processus de réparation cellulaire importants : système immunitaire, renforcement des cellules saines. Alors concrètement, je me suis sentie beaucoup mieux au niveau digestif, plus légère et cela dure dans le temps.
  • Cinquième avantage : j’ai à chaque fois l’impression d’être beaucoup plus clair dans ma tête, moins prise dans ce brouillard ou je sens que je flotte au dessus de tout (zéro neurone connecté ! aucune concentration, mémoire version -20 000…)

Alors, si vous vous posez encore des questions, le mieux c’est de tester de voir comment c’est pour vous !

Si vous avez aimé, partagez
Le jeune intermittent : j’ai testé !
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial