Naturopathie et soutien à la fertilité

Il devient de plus en plus courant d’entendre parlé d’épygénétique.

Alors de quoi parle t on ?

Notre environnement influence incontestablement notre patrimoine génétique. En effet, les personnes et donc leurs gênes sont dépendants à de nombreux facteurs liés à notre environnement  : alimentation, pesticides, maladies, stress, pollutions, hygiène de vie.. et au long cours ont un impact cellulaire est de fait aussi sur notre Adn.

On se rend bien compte qu’une approche globale de type naturopathie, qui prend en compte l’être dans sa globalité, a tout son intérêt et sa légitimité. Ainsi, vous comprendrez mieux l’intérêt de préparer un projet bébé en amont, pour agir sur le terrain et faire un vrai travail de fond pour accueillir dans des conditions optimum ce futur bébé, mais aussi pour la future maman de vivre une grossesse,  sans encombre, en forme sereine.


Voici donc des conseils pour bien se préparer ( en pré conception)

L’idéal est s’y prendre 3 mois avant car c’est le tempo du système hormonal et le temps nécessaire pour rééquilibrer le terrain.

  • Nettoyer son organisme de toutes les toxines (contraception hormonale, médicaments, déchets liés à l’ alimentation, déchets fonctionnels…), c’est la base de la base ! car un organisme ne fonctionne bien que lorsqu’il lâche ce qui l’encombre et croyez moi on a tous des toxines à éliminer , même en mangeant sain ! Petit rappel, cela est vrai uniquement en pré conception, pas de drainage quand on est enceinte !
  • Vérifier l’état intestinal de la future maman afin de prévenir les éventuelles mycoses, les hémorroïdes, la constipation.
  • Bichonner son alimentation : Votre corps sera très sollicité lors de la grossesse (vitamines, minéraux, apport sanguin démultiplié), il est donc très important d’apporter des nutriments de qualité, et c’est là la première grosse différence, alors :
  • on favorise les aliments sans pesticides, sans engrais chimiques
  • on évite les aliments transformés
  • on évite les aliments raffinéset ensuite nombre de futures mamans sont carencées en fer, en vitamine D,  et de nombreuses fois, on s’en aperçoit au 7 ème mois de grossesse. Et là allo les pompiers, il y a le feu !!! quand on sait qu’un taux de ferritine ne se remonte pas en moins de 3  mois, voire 6 mois ou même un an, on se dit que si l’on avait pris cela en compte dès le début, cela aurait été bénéfique pour tout le monde (la maman, le bébé).
  • on mange équilibré, c’est à dire un peu de tout légumes y compris (lol)
  • on mangera des protéines chaque jour
  • on élimine les sodas, les bonbons, le nutella toutes les sources de sucres transformé
  • on mange du bon gras, c’est très important pour éviter la dépression post partum, pour la constitution cerveau du bébé.
  • et plein d’autres nutriments à rajouter dans l’assiette pour être en forme avant, pendant et après la grossesse et faire un beau bébé.   

    Soigner son Hygiène de vie au féminin

  • Avoir une activité physique récurrente et régulière pour activer la circulation sanguine, favoriser l’élimination des toxines par la transpiration, agir sur le cortisol pour les personnes stressées.
  • C’est aussi gérer ses émotions, car mettre son corps en activité ‘physique’ type jogging, c’est très bien, mais il est nécessaire d’apporter en parallèle du relâchement, de la conscience, de la présence à soi, à son moi intérieur et pour cela, d’autant plus aujourd’hui qu’hier il est nécessaire de pratiquer : du yoga, du tai chi, de la respiration encadrée, de la méditation,..
  • Favoriser le contact à la nature, aux éléments naturels le plus souvent possible car c’est une manière de se relier au vivant, à notre terre originelle, à notre femme sacrée, a ce que l’on est au plus profond de notre être féminin, qui dans notre mode moderne ou l’on dans le faire plus que dans l’être. 
  • Faire du ménage dans vos cosmétiques, produits d’entretien…..
  • Un Accompagnement personnalisé  Vous êtes unique et chaque personne a besoin d’une réponse personnalisée.J’adapte donc mes conseils et recommandations à votre mode de vie, à votre tempéraments, de votre terrain. Les outils que j’utilise pour cet accompagnement sont la phytothérapie, les fleurs de bach, la réflexologie plantaire, la micro nutrition.

    Voici une liste de troubles du féminin qui peuvent influer sur  la fertilité et pour lesquels l’approche holistique en naturopathie peut être vraiment intéressante :

    • Troubles menstruels: absences de règles, règles irrégulières, règles hémorragiques, , règles douloureuses,
    • Problèmes thyroïdiens
    • Endométriose
    • Fibromes
    • Ovaires polykystiques
    • Kystes ovariens

 

 

 

 

Si vous avez aimé, partagez
Naturopathie et soutien à la fertilité
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial