La retention d’eau, voilà une problématique bien féminine !

Tout d’abord, Il est essentiel de savoir pourquoi cette rétention d’eau est installée. Car selon l’origine, les outils à mettre en place sont différents. On retrouve dans les causes les plus fréquentes  les problèmes et dysfonctionnements hormonaux, une mauvaise circulation veineuse, une hypothyroïdie, le stress …

Donc en naturopathie, on commence par agir sur les causes puis après on associe les plantes circulatoires et hépato-diurétiques pour aider le corps à mieux éliminer l’eau en excès. Pour un effet optimum, il faut vraiment associer ces deux types de plantes.

Parmi les plantes les plus stimulantes de l’élimination rénale, la piloselle.

C’est un dépuratif naturel. En effet, sa richesse en flavonoïdes permet de stimuler la filtration rénale de l’eau, elle va naturellement être bénéfique chez l’insuffisant rénal débutant. 

Elle va aussi avoir une activité désinfectante des toxines présentes dans l’organisme comme l’urée, l’acide urique et donc en cas de goutte. Elle  agit aussi en prévention des cystites à E.colli et dans les cas de protatite chronique.

Elle est ainsi souvent prescrite en cas de rétention d’eau et d’œdème des membres inférieurs, mais aussi pour la cellulite, la prise de poids lors d’un syndrome pré menstruel

C’est la saison pour récolter la piloselle, alors allez-y ! on la trouve facilement dans nos campagnes Beaujolaises.

Tout d’abord n’essayez pas la tisane, ça ne marche ! les bienfaits thérapeutiques ne se retrouvent que dans la plante fraiche (extrait de plantes fraîches).

Testez la piloselle, et vous verrez !

Si vous avez aimé, partagez
Piloselle l’arme anti rétention d’eau et cellulite
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial