Nous arrivons au printemps

c’est la saison bois, qui dit bois, dit foie qui dit ….

expansion qui dit renouveau…. et qui peut dire aussi colère !

Surprenant me direz vous ?

Et bien non car en médecine traditionnelle chinoise, l’émotion en lien avec le foie est la colère intérieure, gardée au chaud, contre soi ou le monde extérieur.

La colère vous empêche d’être en lien avec nous-même, avec votre cœur, avec ce que vous êtes réellement.Pour garder un état intérieur de calme et de sérénité en toutes circonstances, et ne pas repartir au quart de tour au moindre sentiment de contrariété  et ouvrir la porte à la colère, plusieurs solutions :

  • la MEDITATION :

    Elle  permet d’apaiser les  émotions en nous concentrant sur ce qui est vraiment important pour nous : notre Cœur et l’Amour qu’il continent.

    Assis confortablement, le dos droit,  respirer profondément pendant quelques instants. Détendre ensuite mentalement jusqu’à le ressentir physiquement chacune des parties du corps.  Diriger ensuite l’ attention sur le cœur et s’appliquer à ressentir pour lui tout l’amour dont on imagine être capable. Vous pouvez le visualiser (moi j’imagine un personne qui fabrique des coeurs que j’envoie partout dans mon corps) Je me guéris ainsi de toute la culpabilité et de toutes les émotions négatives qui ont pu s’accumuler en moi, parfois même bien plus que je ne pense. Et je laisse petit à petit la place à plus d’amour et de compassion dans ma vie…

    Et quand je me retrouve dans une situation délicate où ma colère pourrait réapparaître, je revisualise la fabrique à coeur. Cela désamorce presque toujours la réaction émotionnelle dans l’instant. Et petit à petit au fil des années, c’est de plus en plus facile et de plus en plus instantané !

* EXERCICE de LIBERATION :

Vous pouvez effectuer cet exercice à n’importe quel moment ou lorsque vous ressentez de la colère.

Asseyez-vous ou étendez-vous confortablement en tenant votre dos droit, puis fermez les yeux. Prenez une grande inspiration abdominale, tranquillement, puis expirez le plus rapidement possible. Répétez : inspirez lentement, expirez rapidement. En tout, 3 fois. Vous pouvez maintenant recommencer à respirer à un rythme régulier.

  • Scannez votre corps, de la tête aux pieds, pour trouver l’énergie de la colère.Cherchez où est logée votre colère. Si vous ne la trouvez pas, scannez votre corps à nouveau, de la tête aux pieds.
  • Une fois que vous avez repéré la colère dans votre corps, il faut tout simplement l’observer. Ne l’analysez pas, observez-la. Permettez-lui d’être présente et d’exister. Permettez-lui d’être et de grandir.

La colère peut se manifester par de l’inconfort, comme un nœud, un malaise ou une douleur à un endroit précis, ou encore par une pensée ou un souvenir. Il se peut que ce soit seulement le sentiment de colère.

Observez-la.

Ressentez-la. Autorisez-lui d’être là.

Dites-lui : «Colère, tu es la bienvenue. »

Accueillez-la et laissez-la grandir.

Grandir de plus en plus.

Sentez-la. Permettez-lui d’être présente.

Laissez-la grandir et grandir le plus possible.

Autorisez-la à devenir aussi grande que possible.

Autorisez-la à s’exprimer à l’intérieur de vous.

Mais ne l’analysez pas.

Il suffit de permettre, à tout ce qui vient, de se manifester.

Tout simplement, permettez, à ce qui peut survenir.

Que ce soit des mots, des pensées, des souvenirs.

Suivez l’évolution, même si ça change d’émotion ou d’endroit dans votre corps.

Peu importe ce qui arrive, dites : « Tu es la bienvenue, je permets aux émotions de se manifester, aux mots de monter, aux souvenirs de refaire surface. Colère, tu es la bienvenue. »

Regardez-la. Observez-la.

Maintenant, autorisez-vous à vous en approcher et à l’accueillir à bras ouverts, peu importe la forme par laquelle elle a choisi de s’exprimer.

Donnez-lui de la lumière et de l’amour, et permettez-lui d’exister.

Remerciez-la pour ce qu’elle vous a permis d’apprendre. Remerciez-la d’avoir été avec vous depuis si longtemps.

Maintenant, libérez-la dans l’Unité, dans l’Infini. Permettez-lui de retourner librement à la Source.

Inspirez, expirez, profondément. Pendant que vous inspirez, faites-le dans la Lumière et l’Amour. Lorsque vous expirez, laissez cette Lumière et cet Amour remplir les espaces où il y avait de la colère dans votre corps. Répétez jusqu’à ce que tous les espaces soient remplis d’Amour et de Lumière. À la fin, laissez cette Lumière et cet Amour se répandre autour de vous, dans votre environnement immédiat et élargi.

Maintenant, scannez votre corps de vos pieds jusqu’à votre tête, et vérifiez s’il reste de la colère en vous. Si oui, répétez l’exercice. Si non, vous pouvez refaire l’exercice plus tard. Terminez maintenant en ouvrant vos yeux et en vous étirant tranquillement dans tout votre corps.

A vous de trouver, de tester ce qui vous correspond le mieux, qui vous libère le plus. Mais une régle : plus on le fait souvent, plus cela de vient facile et moins on garde de colère en soi.

Si vous avez aimé, partagez
Se libérer de la colère : c’est de saison !
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial