La MONO DIETE : c’est le moment d’y penser 

Nous sommes dans la transition saisonnière, vous avez du le ressentir ces derniers jours avec cet air d’automne qu’à pris la météo. C’est le moment dinstaller la  cure de transition dépurative et régénérante dont notre corps à grandement besoin pour se préparer à sa saison hivernale, où nous allons manger plus lourd, plus gras et faire moins d’exercices physiques, être moins en contact avec l’extérieur.

kezako, la monodiète ?

Ceux qui me connaissent savent comme c’est mon truc à moi ! Ce n’est pas un effet de mode, c’est une vrai manière d’alléger son corps, de l’aider à s’auto nettoyer, d’être dans les vrais besoins nutritifs de notre corps et non de notre esprit. C’est un retour sur soi, très salvateur.

Le système digestif est mis au repos car il n’y a pas de mélange d’aliments, ainsi le corps mobilise ses forces pour se restaurer, se fortifier, pour éliminer au lieu d’investir son énergie dans une transformation digestive laborieuse. C’est en quelque sorte un simili jeûne accessible à tous.

Le principe  ?

C’est tout simplement, plus simple je ne connais pas  ! il suffit de  manger un seul et même aliment simple et sain pendant un repas, une journée voire idéalement plusieurs jours d’affilé. Cet aliment peut être préparé de différentes façons (en morceau, râpé, en jus, en bâtonnet, en compote…) et cuisiner différemment au cours des repas , mais sans aucun ajout de type sel, huile, graines, condiment, aromates…

La monodiéte peut s’adapter en fonction de vos possibilités personnelles, sociales, en se pratiquant de manière personnalisée. Attention à ne pas trop s’éloigner du principe pour profiter de ses bienfaits.

Donc plusieurs possibilités : soit faire un seul jour par semaine (matin, midi, soir)  et cela pendant 3 semaines de suite. Ou,  faire uniquement un repas par jour (idéalement le soir) en monodiète et cela pendant 3 semaines de suite, l’effet est moins flagrant mais cela peut être un moyen d’installer la mono diéte en douceur.

En pratique !

Dans cette période de transition automnale, l’idéal est le raisin (détoxifiant et reminéralisant).  Sinon la monodiète de pommes est aussi un bon choix. Pour les personnes en acidose : la cure de banane fait des miracles !

Par exemple, dans le cas de la pomme :

  • matin : jus de pomme frais
  • midi : pommes crues
  • soir : pomme cuites ou compote

On est dans une restriction qualitative mais pas quantitive, donc il faut donc manger selon son appétit et vous allez voir, vous allez manger moins que vous ne pensiez.

Les clés de réussite  

  • Avoir envie de tenter l’expérience
  • Choisir des aliments de qualité biologique
  • Bien mastiquer les aliments, pour faciliter le travail digestif et pour la satiété
  • Boire de l’eau ou des tisanes non sucrées (thym, romarin), éviter le café.
  • Pratiquer une activité physique (étirements, gymnastique douce, exercices respiratoires

Pour en savoir plus sur le monodiète je vous recommande le livre suivant : Cure et monodiéte : la cure des 4 saisons: 33 cures et mono diétes pour se régénérer.

Bonne mono diète !

 

 

Si vous avez aimé, partagez
La monodiète : un simili jeun
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial